Warning

JUser: :_load: Unable to load user with ID: 899

Parc National du Mercantour 2

Parc National du Mercantour - Youth at the Top 2017 © Marco Dogliotti Parc National du Mercantour - Youth at the Top 2017 © Marco Dogliotti

Comment vivre en montagne au temps du néolithique ?

Les Alpes étaient un lieu de passage des populations nomades à la fin du néolithique. Quels liens se tissaient entre ces populations humaines et la nature environnante il y a 10 000 ans ? L'idée sousjacente à ce thème est de faire réfléchir les jeunes à notre place dans la nature, à la relation d'équilibre qu'homo sapiens entretenait avec la montagne, à la fragilité des écosystèmes et aux nombreuses ressources que l'homme pouvait tirer de son environnement à condition de le respecter, aux connaissances et techniques archaïques que maitrisaient les habitants des montagnes au paléolithique, et cela en comparaison avec notre situation actuelle.

Ateliers et thèmes abordés :

– Réflexion et discussion autour de la notion d'outil (comparaison entre un outil en silex et un smartphone) et sur la manière dont l'homme transforme son environnement.

– Observer la nature : Ecouter, observer, sentir la nature montagnarde. Marche silencieuse, affut.

– Quelques notions de base sur les plantes comestibles et médicinales.

– Lecture de paysage : comment le paysage montagnard a évolué depuis le paléolithique. Ce thème permettra en outre d'introduire le thème 2018 de YAT : « le changement climatique et son impact sur les écosystèmes de montagne » qui sera illustré par des exemples concret sur la migration en cours de la faune et la flore en milieu alpin.

Chaque thème de réflexion (court) sera systématiquement suivi par une mise en pratique, individuellement ou en binôme. Par exemple : le feu par friction. Une explication sur l'importance du feu pour les hommes du paléolithique et ses dangers pour l'environnement. Puis, une démonstration par l'encadrant d'un démarrage de feu par friction. Puis, une mise en pratique individuelle. Les mises en pratique ont pour but d'illustrer les notions, pas de mettre en compétition.

La sortie comportera évidemment une randonnée (2h à 3h de marche le 12 juillet, 4h à 5h de marche le 13 juillet) au fil de laquelle seront observé flore et faune locale (notamment des bouquetins habituellement présents dans le secteur de la Méa).

Un bivouac en pleine nature est prévu, avec veillée feu de camp et préparation ensemble d'un repas cuisiné sur le feu. Les jeunes seront associé à la manière dont on cherche un lieu de bivouac, à la préparation des abris et à la préparation du repas.

Map 2019

COORDINATION

alparc      With the financial support of   bundes     Monaco    

In partnership with  

      VNO         RMB         CNPA          parks.swiss